1
2
3

Mars Bleu à la Clinique du Parc

1 mars 2018

A l’occasion de Mars Bleu, mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal, la Clinique du Parc et Dépistages 34 organisent le mardi 13 mars 2018 une journée d’information et de prévention (conseils diététiques, etc.) pour les castelnoviens, les visiteurs, les patients et les personnels de la clinique, de 10h à 16h dans le hall d’accueil. En complément, afin de sensibiliser à l’importance de se faire dépister et de se mobiliser pour lutter contre le cancer, ils invitent tous ceux qui le souhaitent à participer à une photo « Tous en bleu » à 14h00 dans le hall de la Clinique.

Dépistage du cancer colorectal : un geste simple qui peut sauver une vie

Le cancer colorectal touche environ 45 000 personnes en France chaque année. 95 % de ces cancers surviennent après 50 ans. C’est le 2ème cancer le plus meurtrier avec 18 000 décès par an. Pourtant, s'il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10. On estime que 4 hommes sur 100 et 3 femmes sur 100 développeront un cancer colorectal au cours de leur vie (avant l’âge de 75 ans). Le test de dépistage présente aujourd’hui des garanties de performance et une simplicité d’utilisation favorables à une participation plus importante. En France, le taux de participation au dépistage est inférieur à 30%. C'est pour que ce taux de dépistage augmente que la Clinique du Parc, en partenariat avec Dépistages 34, a souhaité se mobiliser.

Le dépistage organisé du cancer colorectal concerne les femmes et les hommes âgés de 50 à 74 ans,  dits à risque moyen, c’est-à-dire sans symptôme apparent ni antécédent personnel ou familial d’adénome, de cancer colorectal ou de maladie du côlon, et pour lesquels seul l’âge constitue un facteur de risque puisque près de 95 % de ces cancers surviennent après 50 ans. Depuis le mois d’avril 2015, le programme national de dépistage organisé repose sur le test immunologique. Ce test est simple, performant, rapide à faire et indolore. Il est à réaliser chez soi et pris en charge à 100% sans avance de frais.

Dans 4 % des cas, le test est positif : cela ne signifie pas qu’il y a un cancer, mais que du sang a été détecté dans les selles. Pour en identifier l’origine, le médecin généraliste adressera le patient à un gastroentérologue afin qu’il réalise une coloscopie.

Le pôle digestif de la Clinique du Parc

Ce pôle regroupe 5 chirurgiens digestifs, 7 gastro-entérologues, 1 radiologue spécialisé, 1 nutritionniste et 1 proctologue. L’offre de soins regroupe la totalité des pathologies digestives existantes. La coloscopie constitue l’examen de référence pour mettre en évidence d’éventuelles anomalies du côlon ou du rectum. La coloscopie est réalisée en ambulatoire par un gastro-entérologue. Plus de 3 000 endoscopies digestives ont été réalisées à la Clinique du Parc en 2017. La clinique, grâce à son autorisation d’oncologie digestive, propose une prise en charge globale des cancers colorectaux (chirurgie et chimiothérapie).

Dépistages 34

Dépistages 34 est l’unique responsable départemental du dépistage organisé des cancers. Il a reçu un agrément du Ministère de la santé et une « délégation de service » de l’ARS pour assurer cette fonction.       

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Nos dernières actualités

3ème Clinique de France pour la chirurgie du rachis
21 octobre 2019
1ère dans le département : l’ablation chirurgicale d’un lobe du...
22 mai 2019
Semaine de la Sécurité des Patients : la Clinique du Parc se mobilise
15 novembre 2019